Le blog du jour | par l'équipe Connexion Photography

Le Blog du jour

Tout simplement A-DO-RABLE...

L’arrivée d’un bébé dans une famille est une bénédiction qu’on ne réalise pas toujours. J’ai vu plusieurs personnes dont les bébés ne sont restés que pour quelques jours, ce qui dévasta les parents. Il faut donc apprendre à apprécier chacun des instants que nous passons avec nos enfants. Lorsque nous avons la chance de recevoir un bébé dans notre studio, nous sommes particulièrement heureux. Leurs petits doigts, leurs minuscules oreilles, leur regard innocent… ils sont juste adorables à regarder et très honnêtement ça donne des fois envie d’en avoir un (lol). Tous les bébés que nous recevons sont magnifiques mais celui que nous avons reçu cette fois-ci était particulièrement A-DO-RABLE. Les séances de nouveaux-nés sont l’une des séances que nous apprécions le plus parce qu’elles nécessitent beaucoup de créativité dans la création des décors et pour la séance de Paul-Mathys nous n’avons pas lésiné sur les moyens. Trois (3) différents décors (tous uniques les uns que les autres) étaient prévues et comme dans une fourmilière, nous étions à pied d’oeuvre les quelques jours avant la séance afin que celle ci soit plus magnifique que les séances précédentes.

Comme à l’accoutumée, l’arrivée d’un bébé au studio répond à un rituel. Nous nous assurons que tout est prêt, que le studio est hyper propre et rangé et que la température de la pièce est appropriée pour qu’il n’aie ni trop chaud ni trop froid. Tout était donc prêt lorsque nous aperçûmes Paul Mathys et sa maman arrivés à travers les caméras de surveillance. Deux d’entre nous allèrent à leur rencontre pour les accueillir mais aussi pour les aider avec les multiples sacs à langer. Avec sa petite tête toute ronde et ses cheveux bouclés, ce petit ange avait déjà séduit toute l’équipe dès son arrivée. Toute l’équipe se ruait sur lui afin de voir ce petit trésor. On pouvait lire la joie et la fierté sur le visage de ses parents. Il était vraiment beau et nous ne manquâmes pas de le dire à ses parents. Après les échanges de premières civilités et la présentation des membres de l’équipe, nous nous attelons à briefer la maman et le papa sur le déroulement de la séance. Marie-Claire, notre assistante et habilleuse de bébé lors des shoots (lol), elle, prenait déjà ses marques avec le petit ange en essayant de le séduire. Les décors prêts, les parents briefés, la musique de fond en marche, nous commençâmes à changer Paul Mathys. Le premier décor était un lit douillet jaune moutarde dans lequel il devait se glisser, en étant bien sûr endormi. Il fallait donc maintenant procéder à son anesthésie. Un bon biberon bien rempli, lui, bien enveloppé et quelques pas avec lui après qu’il aie fait son rot suffirent. Notre petit bonhomme était déjà au septième ciel. L’ équipe se mettait en place rapidement. Tout devait être prêt pour pouvoir prendre les prises nécessaires dans un laps de temps hyper court. Notre photographe récupéra alors Paul Mathys des bras de sa maman afin de l’ installer dans le décor. La passation se fit facilement. Il fallait maintenant le poser sans que celui-ci ne se réveille. Une tache super difficile et qui nécessite beaucoup de tact parce que le bébé quitte la chaleur de vos bras pour se retrouver seul. Il a donc tendance à pleurer ou à vouloir se réveiller et notre bonhomme ne manqua pas à l’appel. A peine poser, il commença à gesticuler. Notre commando d’endormeurs était déjà prêt et se mit donc en action.

Dans une symphonie bien orchestrée entre douces caresses de sa somptueuse chevelure et mouvements de balancements de son bassin, nous arrivâmes à maitriser ses ardeurs et le laissâmes se plonger tranquillement dans un sommeil profond. Le rythme de la respiration des bébés nous permet en règle général de savoir le moment où nous pouvons baisser la garde et ce moment était arrivé. L’équipe comme un seul homme se mettait en ordre de bataille. Chargé de l’éclairage, assistant photographe, endormeuse professionnelle et photographe se mettait rapidement à la tâche. C’est à ce moment là que le travail pouvait réellement commencé. Il fallait maintenant réajuster la position de Paul Mathys afin de le mettre exactement comme nous voulions le photographier et ce, sans qu’il ne se réveille. Comme un maitre sensei, l’ équipe d’endormeurs commençait à le positionner. Pour les premières photos, nous voulions le placer de profil avec les deux mains sous la joue, le bum bum vers le haut et les pieds croisés à l’arrière en prenant soin que l’ on voit la plante de ses pieds et ses magnifiques petits orteils. Je peux vous assurer que c'est un vrai travail d'orfèvre.

Le repositionnement se fait avec un peu de difficultés mais le petit ange ne se réveille pas. Super. Quelques éclairs de flashs et après verification des premières photos, nous étions prêts à enchainer. Marie Claire s’approcha de Paul Mathys et dans un moment doux et précis, lui décroisa les pieds, fit redescendre son bun bum puis le couvrit en plaçant la couverture de la manière la plus droite possible.

Le photographe était déjà sur l’escabeau avec son objectif déjà changé pour ces nouvelles prises en plongée.

Le bout de choux dormait comme un chef et c’était un juste un plaisir de le regarder mais pas question se laisser distraire. Il fallait agir vite et bien. Quelques minutes plus tard, notre photographe avait fini. Nous étions tous surpris de la manière dont Paul Mathys nous laissait travailler. C’ était le client parfait. Il fallait maintenant le changer pour le second décor qui je dois l’avouer étai mon favori. C’était un grand nid fait d’une douce fourrure blanches, de grandes plumes blanches et de papillons rouges. Nous avions hate de voir le résultat et nous n’ avons pas été déçu. Ce super bébé dormit toujours et sa maman pu lui mettre rapidement la tenue appropriée. Transfert de bras et il était tout de suite placé dans le nouveau décor. Il était juste parfait.

Notre photographe nous voulait pas perdre de temps. Après quelques photos et de légers réajustements pour s’assurer que la photo est presque parfaite, le photographe se rapprocha du bout de choux afin de prendre quelques plans serrés et capturer toute l’ innocence et la sérénité de ce dernier. Moments magiques qui ne reviendront jamais et chacune des photos que nous prenons est un hommage à cette vie qui ne s’arrête jamais de défiler sans que nous ne puissions l’arrêter ne serait-ce que pour un petit instant. Paul Mathys ouvra les yeux puis se rendormit pour nous donner son quitus sur le travail que nous étions en train d’ effectuer. Il était temps de passer au dernier décor qui était je l’avoue était un des plus périlleux mais aussi un des plus créatifs. Dans notre arsenal d’accessoires de décor, nous avons une large et très volumineuse branche d’arbre que nous avons voulu utiliser comme base pour un hamac fait d’un tissu vert militaire qui servirait de reposoir pour notre champion. C’était juste magnifique. Pour ce genre de décors, il faut un maximum de sécurité à cause du poids des différents éléments et je peux dire que nous en avons eu vraiment besoin. Positionner Paul Mathys dans le hamac ne fut pas chose facile. Suspendus à la branche d’arbre et le pied à demi sorti, Paul Mathys nous fit le plaisir de se laisser photographier afin que nous créions un des portraits qui selon nous relevait du chef d’oeuvre.

Tout allait comme sur des roulettes et la séance tirait à sa fin. La maman du petit ange invita le papa à venir faire quelques photos avec le bout d’homme et l’ on pouvait sentir dans sa démarche toute la joie qu’il anticipait de pouvoir tenir dans ses bras “son” petit bébé. Ce sont des instants qui pour nous valent plus que tout autre chose. La maman se rapprocha comme pour admirer les deux personnes qu’elle aimait le plus au monde.

Merci à Cathy et son mari mais aussi à Paul Mathys qui nous laissa travailler afin

qu’il aie des magnifiques souvenirs de ses premiers jours.

#photo #photographe #PortraitsAbidjan #séancephoto #PotraitsdeFamilleAbidjan #StudioPhotoRuedesJardins #Photodenfant #studiophotoprofessionel #Photos #Studiophoto2Plateaux #Photographeabidjan #studiophoto

Posts récents
Recherche par Tag
No tags yet.

© Connexion Photography | 2016 | Interdit de reproduction sans la permission de l'auteur.

Connexion Photography est un studion photo situé à Abidjan, aux 2 plateaux sur la Rue des Jardins (Cote d'Ivoire) et spécialisé dans les photos de femmes enceintes, de nouveau-né, d'enfants et de familles.

 

Connexion Photography est membre de l'Association des Photographes du Canada www.ppoc.ca et est accrédité par celle-ci, ce qui dénote de sa capacité à produire des images d'un niveau de qualité hautement professionnel.